21/09/2015
by Simon Van Nieuwenhove
Entre fin 2010 et fin 2014, Médecins sans Frontières (MSF) a, dans des conditions extrêmement difficiles, mené un projet de lutte contre la trypanosomiase humaine africaine (THA) ou maladie du sommeil dans la région de Dingila, Ango et Zobia, dans la Province Orientale de la République Démocratique du Congo (RDC). La THA en RDC est causée par Trypanosoma brucei gambiense et y est transmise par des glossines (mouches tsé-tsé) du groupe palpalis. Sans traitement efficace, quasi tous les malades au premier stade et cent pourcent de malades au deuxième stade de la THA meurent. Certainement au début du projet, la THA constituait un problème de santé publique au Bas Uélé. Un grand nombre de malades a été traité et beaucoup de vies ont sans aucun doute été sauvées.